Conférence

Conférence - La cotation des actes : testez-vous !

Intervenant :

Pascal Serantoni-Vasseur Pascal Serantoni-Vasseur, Infirmier, Formateur Expert judiciaire auprès de la Cour d’Appel d'Aix en Provence.

Dans le cadre de ses activités, l’infirmier libéral est amené régulièrement sur un terrain autre que celui des soins : le côté parfois obscur du monde de la facturation et de la Nomenclature Générale des Actes Professionnels.
C’est un domaine auquel l’infirmier dit être peu préparé, mais qui est une activité incontournable de l’exercice professionnel. Chaque infirmier dit avoir la « bonne méthode », qui visiblement a fait ses preuves puisque « ça passe » auprès de la CPAM jusqu’à présent, « on verra bien, si besoin ».

L’apprentissage de la NGAP passe par des méthodes aussi différentes qu’il y a d’interprétations possibles, le « j’ai toujours fait comme ça » est monnaie courante auprès des infirmiers. Par peur du contrôle, certains ont participé à des actions de formation continue sur le sujet, d’autres vont laisser le soin de cette facturation à une secrétaire voire une entreprise dite « facturier ».

L’évolution des logiciels de facturation rend parfois la tâche plus ludique, avec des raccourcis proposés par les fabricants, il peut être facile de se « laisser aller », en quelques clics, puis le bouton « envoi », tout cela semble simple.

Cependant, il faut bien comprendre que les soins infirmiers dispensés à domicile peuvent faire l’objet d’une prise en charge financière assurée conjointement ou pas par l’assurance maladie et les organismes complémentaires, et que tout cela existe dans le cadre d’une convention nationale négociée tous les 5 ans qui engage individuellement chaque praticien.

La contractualisation de l’exercice libéral est un choix personnel dans la carrière d’un professionnel de santé qui doit répondre au mieux aux conditions et particularités de son exercice libéral. La signature de ce contrat implique des droits et des devoirs de chaque partie et la maitrise de la NGAP reste primordiale pour l’accès aux soins du plus grand nombre.

La connaissance et la bonne application de la Nomenclature Générale des Actes Professionnels est primordiale dans le contexte d’exercice libéral. Nous vous proposons d’aborder cet exercice périlleux en vous testant de manière originale, ludique et interactive. Vous pourrez ainsi vérifier votre maîtrise des règles et exceptions de la nomenclature ; et ainsi faire face au mieux aux éventuels contrôles de l’assurance maladie…

Cette conférence aura lieu dans le cadre des JNIL 2017. Elle se déroulera dans l’amphithéâtre Berlioz le vendredi 31 mars 2017 de 16h00 à 17h00.

Accéder au programme 2018

Retour au programme complet