Journées Nationales des Infirmiers Libéraux

Conférence

Relaxation, Hypnose … quelle(s) valeur(s) ajoutée(s) à l’exercice libéral ?

Intervenant :

D. Le Breton Claire BOIRON IADE, diplômée d’un DU douleur, d’un certificat de formation à l’hypnose médicale et d’un certificat d’approfondissement à la démarche clinique infirmière

La prise en charge des patients douloureux intègre de plus en plus de thérapies complémentaires comme la relaxation et l’hypnose, mises en œuvre par des infirmières spécifiquement formées.

Cette communication a pour objet de présenter une consultation en relaxation-hypnose ouverte en 2011. Cette consultation s’inscrit dans un parcours professionnel ancré sur la clinique infirmière.

L’importance de penser nos activités en termes de parcours patients n’est plus à démontrer. Il est donc important que les IDEL connaissent les indications qui amènent les patients à consulter. En effet, ces interventions sont proposées à la suite de diagnostics infirmiers réalisés dans le cadre d’une démarche clinique qui peut être initiée à l’hôpital mais également par l’IDEL, le médecin généraliste, le kinésithérapeute, l’ostéopathe et d’autres professionnels (algologues, psychiatres…). Le rôle de l’IDEL est donc, ici, essentiel. Cette conférence vous permettra d’appréhender quelles sont les modalités d’utilisation à domicile, pour quels types de patients, pour quelles finalités. Comment l’IDEL et le praticien en relaxation-hypnose collaborent, coopèrent dans le cadre du parcours de soins du patient en fonction des diagnostics infirmiers suivants :

  • Douleurs aiguës
  • Douleurs chroniques
  • Anxiété
  • Angoisse de mort
  • Peur
  • Perturbation des habitudes du sommeil
  • Diminution situationnelle ou chronique de l’estime de soi
  • Epuisement de l’aidant naturel.

Après avoir défini ce qu’est la relaxation et l’hypnose, nous développerons les modalités d’effectuation d’une consultation relaxation-hypnose menée par une infirmière de pratique avancée en insistant sur :

  • L’entretien infirmier
  • La façon dont le recueil de données s’organise autour du cadre conceptuel interpersonnel d’Hildegarde Peplau
  • L’élaboration du ou des diagnostics infirmiers, et d’objectifs réalisables posés avec la personne, ce qui permet de souligner une compréhension mutuelle donc un consensus de travail.

Puis nous présenterons les limites de cet outil thérapeutique. Nous montrerons, ensuite, que les résultats ne sont pas liés au nombre de séances. Dans le cadre de la douleur aiguë, de la douleur induite par les soins, la plus-value est immédiate, dans le cadre de la douleur chronique le travail de fond est d’apprendre à la personne à se déplacer de façon « durable » de sa perception douloureuse.


Enfin, nous présenterons deux cas cliniques, l’un dans le cadre d’une douleur aiguë, le second dans le cadre d’une douleur chronique.


+ d’infos sur l’intervenant :

- Biographie : Claire Boiron, IADE (CHU Tours). DU douleur (Université René Descartes, Paris) et certificat de formation à l’hypnose médicale (Association Française d’Etude de l’Hypnose Médicale, Paris) – certificat d’approfondissement à la démarche clinique infirmière (Institut des soins infirmiers supérieurs).

- Bibliographie : Boiron, C. (2014). Entretien corporel, relaxation et hypnose pour patients douloureux chroniques, Soins, 59 (789), 54-54.

Cette conférence aura lieu dans le cadre des JNIL 2017. Elle se déroulera dans l’amphithéâtre Berlioz le jeudi 30 mars 2017 de 09h00 à 10h15.

M'inscrire aux journées

Retour au programme complet